NOTE D’ANALYSE SUR LES OPPORTUNITES D’AFFAIRES DE LA REGION DE SEDHIOU

Durant ces dernières années, l’économie sénégalaise est caractérisée par un déficit de compétitivité accentué par des taux de croissance faibles évoluant en dents de scie. Cette situation a aggravé les conditions de vie des populations. Pour faire face à ces difficultés, le gouvernement du Sénégal a mis en place le Plan Sénégal Emergeant (PSE) qui est le document de référence en matière de politique économique et sociale.

Aussi, conscient du rôle important que les collectivités locales peuvent jouer dans le processus de développement du pays, l’Etat a adopté en 2014 la dernière réforme appelée « Acte 3 de la décentralisation ». L’objectif recherché est de constituer des territoires viables, compétitifs et porteurs de croissance dans la perspective d’une territorialisation des politiques publiques.

La région de Sédhiou, de par ses potentialités en ressources naturelles ainsi que sa situation géographique, est susceptible d’apporter sa contribution dans l’atteinte des objectifs du PSE en phase avec l’« Acte 3 de la décentralisation ». Cependant, plusieurs maux risquent de freiner ses possibilités. Nous pouvons citer l’enclavement externe et interne, l’insécurité et les contraintes à la production. La problématique est de savoir quels leviers activer afin d’avancer pleinement et durablement vers la croissance économique de la région.

Ce document fait une revue synthétique des sous-secteurs porteurs de croissance de l’économie régionale. Pour chaque sous-secteur, les atouts et les faiblesses ont été identifiés et les opportunités d’affaires analysées. Aussi, des mécanismes de mise en œuvre ainsi que des méthodes d’accompagnement et de financement ont été proposés.

Télécharger le fichier

Autres actualités :

Le directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Cheikh Tidiane Sidibé, a annoncé mercredi de nouveaux mécanismes de financement de la filière rizicole, indiquant que 8…

Mobiliser l’information territoriale pour permettre d’abord au conseil régional d’élaborer un budget fiable valide et pertinent ensuite à l’autorité administrative de s’informer à temps pour…