Bureau d’accueil

Help Office for Migrants (HOM) ou Bureau d’Appui aux Migrants, est une initiative de l’Agence Régionale de Développement de Sédhiou (ARDS), pour accueillir et permettre aux Migrants et aux diasporas de cette région du Sénégal de se faire connaitre, partager leurs initiatives et obtenir un soutien technique, voire financier.

Le Projet d'Appui aux Initiatives de Co-Développement Economique Local dans la région de Sédhiou (PAICODELS), financé dans le cadre de l’ICMD, vient redynamiser et consolider cette initiative de l’ARDS. Le PAICODELS est mis en œuvre par l’ARD de Sédhiou en partenariat avec le Groupe de Recherches et d’action pour le Développement Rural (GRDR) et les trois Conseils départementaux (Sédhiou, Goudomp et Bounkiling).

Grace au concours financier de l’Union Européenne et de la Direction du Développement et de la Coopération de la Suisse (DDCS), à travers l’Initiative Conjointe pour la Migration et le Développement (ICMD), le HOM est aujourd’hui considéré au Sénégal comme étant un des Instruments les plus innovants et concrets d’accompagnement des collectivités locales et des Migrants, pour une prise en charge effective de leurs préoccupations communes.

Lle HOM a pour but de :

  • Appuyer l’Identification des Migrants et Associations de Migrants ;
  • Faciliter les contacts entre les Migrants et les Organismes ou Projets en charge de la promotion de leurs investissements dans les localités de départ ;
  • Faciliter le dialogue et instaurer la confiance entre les Migrants et les collectivités locales d’origine ;
  • Appuyer les Migrants dans la conception, la mise en œuvre et le suivi de projets individuels et communautaires dans les localités d’origine afin de lutter contre toutes formes de migration clandestine ; et
  • Initier des études ou travaux scientifiques sur la migration d’une manière générale, en particulier sur la contribution des migrants dans le développement local.

Le BAOS est une structure créée par Arrêté Présidentiel en date du 29 juillet 1987, afin d’appuyer le Ministère chargé des émigrés dans sa mission d’accueil, d’orientation et de suivi des actions de réinsertion, à la suite d’une décision prise dans le cadre de la coopération avec la France, en matière d’encouragement au retour volontaire des émigrés sénégalais de France.

Le BAOS est né de la Convention d’Ouverture de Crédit du 7 juillet 1987, par laquelle le Gouvernement français mettait à la disposition de son homologue sénégalais un crédit de 500 Millions de FCFA pour le financement de projets de réinsertion des émigrés dans notre tissu socio-économique.

Etant une structure d’accueil, d’information et de conseil des travailleurs émigrés qui retournent au pays pour se réinsérer dans les circuits nationaux de production, il est chargé de :

  • Accueillir les migrants au bureau central, dans les aéroports et les régions ;
  • Recenser les problèmes immédiats et d’orienter les migrants vers les structures compétentes ;
  • Suivre les préoccupations spécifiques des migrants accueillis ;
  • Suivre les projets des émigrés bénéficiaires de financement public dans les régions ;
  • Sensibiliser les femmes des migrants restées au pays ;
  • Accueillir les Sénégalais de l’Extérieur au niveau des Bureau d’Appui aux Sénégalais de l’Extérieur (BASE) et recueillir les informations ;
  • Faciliter les démarches administratives, le regroupement familial, la sensibilisation sur la question.

Ces deux bureau

  • guide les migrants dans la constitution des dossiers de projets (individuels et/ou collectifs) ;
  • Oriente les migrants vers les opportunités de financement;
  • Assure l’appui-conseil, le soutien psychologique, la mise en relation entre migrants, et entre les migrants et les services techniques et autorités locales.